Le toit de l’Afrique : mon ascension du Kilimandjaro : il y a presque 10 ans déjà ! (1ère partie)

par Didier LARIVE  -  20 Avril 2014, 17:16  -  #TANZANIE, #AFRIQUE

Le toit de l’Afrique : mon ascension du Kilimandjaro : il y a presque 10 ans déjà ! (1ère partie)

Le 22/7/2004, j’atteignais le sommet du Kilimandjaro à 5985 m…presque 6000 m !

(Au 1er plan, accroupi et à droite, c'est moi !)

Je m’en souviens encore, comme si c’était hier ! Une aventure comme celle-là ne s’oublie pas, surtout quand il s’agit d’une première !

Il y a 10 ans ? Et me direz-vous, tu te souviens encore des détails de ton périple depuis tout ce temps ?

Eh bien oui, car à ce moment là, la grande époque du web, le numérique et le blog n’étaient pas aussi développés ; je faisais des albums photos traditionnels où j’avais consigné toutes mes notes ! Voilà l’explication !

J’étais très excité à l’idée d’atteindre le toit de l’Afrique, mai aussi très angoissé… Afin de me préparer au mieux, j’avais mis tous les atouts de mon côté ; et entamé une préparation digne des plus grandes expéditions !

Bon, là j’exagère un peu, mais tout de même : stage de trek, visite médicale, entrainement sur un 4000 !....

Les neiges du Kilimandjaro... C’est l’image qui vient tout de suite à l’esprit à l’évocation de ce nom qui fait rêvé bon nombre de passionnés ; il fallait faire vite avant que la blancheur des cîmes ne disparaissent à jamais !

Mais atteindre son sommet nécessite de l’endurance et une certaine résistance à l’altitude : car à cette hauteur, la quantité d'oxygène disponible n'est plus que 42 % environ …et cela s’en ressent très vite….

Un peu de géographie....

Le Kilimandajaro est en fait un massif montagneux long de 60 kms d'est en ouest, et large de 40 kms du nord au sud, et comprenant 3 sommets :

- Le SHIRA (3962 m) à l'ouest, ensemble de plateaux à pentes douces

- LE KIBO (5965 m) au centre, seul volcan actif en sommeil : c'est le toit de l'Afrique !

- LE MAWENZI : (5149 m) à l'est, est un bel ensemble d'aiguilles orangées

Le toit de l’Afrique : mon ascension du Kilimandjaro : il y a presque 10 ans déjà ! (1ère partie)

Voici le récit de mon ascension par la voie Machame

Nous sommes 5 grimpeurs à tenter l’expérience, mais nous ne nous connaissons pas. Qu’importe,on fera vite connaissance, dans la solidarité du groupe, dans la souffrance, et on l’espère dans le bonheur !

Briefing la veille au soir afin de nous mettre en condition et nous dire que ce ne sera pas une partie de plaisir (au moins les choses sont claires)

Au final, nous partirons avec 2 guides (Amani & Goldliving) et...17 porteurs pour nous seuls ! Une véritable expédition !

Plusieurs chemins sont possibles pour gravir le sommet : j'ai choisi la voie MACHAME

Les différentes voies d'accès au Kili

Les différentes voies d'accès au Kili

1ère journée : Première surprise !

Briefing d’accueil et 1ère nuit sous tente, le décor est planté ! On nous fait comprendre que le kili se mérite, et que certains d’entre nous risquent d’en baver un peu ! Guère rassurant tout cela !

18/7/2004 : Le 4x4 nous emmène à l’entrée du parc : il nous faut d’abord payer le droit d’entrée…(400 $ en 2004, et il me semble que cela ai beaucoup augmenté !)

Puis, un décor hallucinant s’étale devant mes yeux : des centaines de porteurs attendent derrière une corde, comme du bétail dans un enclos…Des dizaines de voitures ont déposé là des centaines de touristes en partance pour le kili, qui vont formés autant de groupes, déchargeant en même temps tout le matériel : Tentes, chaises, tables, sacs, nourritures…Une véritable foire !

A chaque groupe de trekkeurs est assigné un chef d’expédition. Ce dernier choisi lui-même ses porteurs. Sitôt un porteur choisi, il se précipite vers son groupe, et commence à charger son matériel. Mais avant de partir, il faudra passer par la pesée. C’est obligatoire ! Pas plus de 20 kgs par personne !

Le toit de l’Afrique : mon ascension du Kilimandjaro : il y a presque 10 ans déjà ! (1ère partie)
Le toit de l’Afrique : mon ascension du Kilimandjaro : il y a presque 10 ans déjà ! (1ère partie)Le toit de l’Afrique : mon ascension du Kilimandjaro : il y a presque 10 ans déjà ! (1ère partie)
Nos 2 guides : Amani et Goldliving
Nos 2 guides : Amani et Goldliving

Nos 2 guides : Amani et Goldliving

Départ de MACHAME GATE (1830 m) point de départ du trek :

Randonnée toute la journée dans la forêt tropicale. Le chemin est boueux, la végétation dense, faite de fougères, de ficus, de bégonias.

Après 5 heures de marche, nous arrivons à MACHAME HUT (2980m) pour notre 1er bivouac : dénivelé : 1200 mètres

Le toit de l’Afrique : mon ascension du Kilimandjaro : il y a presque 10 ans déjà ! (1ère partie)Le toit de l’Afrique : mon ascension du Kilimandjaro : il y a presque 10 ans déjà ! (1ère partie)

19/7/2004 : Montée en crète à travers les hautes bruyères et les sénecons géants ; la vue sur le Mont Meru, le plus souvent émergeant de la mer de nuages, est remarquable.

On commence à apercevoir les neiges du Kibo...Le sommet est là...Majestueux ! Le chemin file en traversée à travers les steppes d'altitude (3800 m) faite de hautes herbes, de pierres volcaniques et de bruyères à barbes de lichens, puis descend légèrement jusqu'au plateau de SHIRA HUT à 3640 m.

6 heures de marche, dénivelé 900 m, environ 9 Kms : second bivouac à Shira hut (3730 m)

Le Kili émerge au loin....2ème bivouac à Shira Hut (3730 m)
Le Kili émerge au loin....2ème bivouac à Shira Hut (3730 m)
Le Kili émerge au loin....2ème bivouac à Shira Hut (3730 m)

Le Kili émerge au loin....2ème bivouac à Shira Hut (3730 m)

20/7/2004 : Montée douce et progressive en direction du sommet jusqu'à 4400 m, ou l'on passe au pied du Lava Tower à 4570 m, grande tour de lave orangée.

on atteint l'altitude de 4000 m /4200m Nous entamons ensuite une descente vers l'est, à travers les Sénéçons géants, telles d'immenses sentinelles veillant sur les lieux, et gardiennes d'un trésor inviolé, jusque dans le grand canyon de Barranco (3930 m)

Cette journée est cruciale pour l'ascension finale, car c'est celle de l'acclimatation à l'altitude. Nous savions à présent que le but ultime se rapprochait, mais nous mesurions combien d'efforts il faudrait fournir avant d'arriver au sommet

7 heures de marche. dénivelé à la montée : 900 m ; à la descente : 700 m : 3 ème bivouac à Barranco Hut (3900 m)

Au dessus de la mer de nuage le Mont Méru, et les forêts de Sénecons géants...
Au dessus de la mer de nuage le Mont Méru, et les forêts de Sénecons géants...
Au dessus de la mer de nuage le Mont Méru, et les forêts de Sénecons géants...

Au dessus de la mer de nuage le Mont Méru, et les forêts de Sénecons géants...

21/7/2004 En route pour de nouvelles aventures !

Cà grimpe dur, et il faut souvent s'aider des mains. La rive gauche de Barranco est fermée par une muraille spectaculaire. elle est pourtant parcourue par un sentier escarpé, mais facile qui se fraye un passage dans la paroi du barranco.

Après le passage d'un petit col à 4100 m, commence une longue traversée vers l'est, à travers des paysages lunaires, d'immenses plateaux arides, entrecoupés de ravins successifs que nous traversons.

8 heures de marche : dénivelé à la montée : 950 m, et à la descente 350 m.

 

 

Le toit de l’Afrique : mon ascension du Kilimandjaro : il y a presque 10 ans déjà ! (1ère partie)
Le toit de l’Afrique : mon ascension du Kilimandjaro : il y a presque 10 ans déjà ! (1ère partie)Le toit de l’Afrique : mon ascension du Kilimandjaro : il y a presque 10 ans déjà ! (1ère partie)
Le toit de l’Afrique : mon ascension du Kilimandjaro : il y a presque 10 ans déjà ! (1ère partie)

Nous atteignons notre 4ème bivouac : BARAFU CAMP à 4550 m

Cette étape a été longue, mais ce n'est rien en comparaison avec ce qui nous attend demain ! Dîner, puis coucher à 19 heures, car demain, cest le grand jour et il faut se lever tôt !

Dernier bivouac à Barafu Camp (4550m) spectacle fabuleux, avant le jour "J"....
Dernier bivouac à Barafu Camp (4550m) spectacle fabuleux, avant le jour "J"....
Dernier bivouac à Barafu Camp (4550m) spectacle fabuleux, avant le jour "J"....
Dernier bivouac à Barafu Camp (4550m) spectacle fabuleux, avant le jour "J"....

Dernier bivouac à Barafu Camp (4550m) spectacle fabuleux, avant le jour "J"....

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
B
Extra ! Bravo, Didier<br /> <br /> BL
Répondre
D
Merci Bernard !: Aujourd'hui, j'aurai un peu de mal à le refaire !
B
Super impressionnant la file de porteurs! Je trouve ça très bien qu'ils limitent le poids à 20kg par personne. Je me rappelle pour le Rinjani en Indonésie, ils avaient plus de 40kg le premier jour... franchement ça me faisait de la peine pour eux...
Répondre
D
Oui, c'est une bonne chose, mais rarement respectée ! car une fois sur le chemin, ils se refilent des bagages contre de l'argent...ET en plus, ils courent ! Impressionnant !<br /> Ah ! Le Rinjani : fera partie d'un prochain voyage sur Sulawesi et Lombok...